Home » Les tables-rondes

Les tables-rondes

"S'adapter ou créer son futur"

Imaginer notre futur donne des résultats souvent curieux. Comment imaginait-on le futur dans les dernières décennies ? Que sont devenues ces projections aujourd'hui ? Certains «modèles d’avenir » n’ont finalement pas vu le jour ou survécu, pourquoi ?

Pour les entreprises, le futur s'écrit maintenant, il ne faut donc pas rater les tendances de demain ! Les business du futur semblent s’inscrire de plus en plus dans la vente d’usages, et non plus de produits ou de services. L’émergence des communautés de consommateurs et des systèmes de notation est venue perturber les relations clients. La notion d’immédiateté a révolutionné l’organisation des entreprises.

Ces révolutions sont-elles définitivement installées, amenées à muter ou vouées à disparaître ? Comment réinventer en permanence son modèle pour s’adapter ? Que tirer des exemples d’entreprises qui ont su traverser les époques et les tendances ? Les start-up, toujours plus nombreuses à se créer - et à perdurer - sont-elles l’avenir de l’entrepreneuriat ?

Les intervenants

  • Georges FRITSCH : Co-fondateur et PDG des sociétés WEBELSE et SENTIMATIC depuis 10 ans. Lire la suite
  • Michel MAFFESOLI : Sociologue spécialisé sur le lien social communautaire, la prévalence de l'imaginaire et la vie quotidienne dans les sociétés contemporaines. Lire la suite 
  • Frédéric MOTTE : Président du MEDEF Hauts-de-France, Vice-Président du MEDEF et co-dirigeant du Groupe Cèdres Industries depuis 1996. Lire la suite
  • Bernard WERBER : Un des romanciers les plus lus en France, traduit dans le monde entier, qui qualifie son style de "philosophie-fiction". Lire la suite 

L'animateur

Berty ROBERT : Rédacteur en Chef du Journal du Palais. Lire la suite

"Chéri(e), j'ai déshérité les gosses"

L'héritage est-il un cadeau empoisonné ? Si certains héritages sont positifs, d'autres peuvent nous coloniser et nous bloquer. Outre-Atlantique, certains grands patrons décident de déshériter leurs enfants pour leur léguer non pas de l'argent ni une entreprise mais, l’obligation de construire eux-mêmes leur avenir et façonner leur propre ambition.

Ce phénomène ancré dans la culture américaine, où la liberté d'entreprise prime sur la liberté dynastique, où l'esprit "self-made man" laisse chacun libre de décider ce qu'il peut faire de son capital, trouve-t-il son équivalence en France ? Si cette tendance commence à faire quelques émules, est-elle en phase avec notre culture ?

Héritage culturel, financier, patrimonial, entrepreneurial, que devons-nous réellement aux générations qui nous suivent ? Devons-nous protéger le bien-être de nos descendants, à la fois dans leur futur collectif et individuel ? Les modèles de transmissions sont-ils à réinventer ?

 

Les intervenants

  • Ghislaine ARABIAN : Grand chef cuisinier français, elle obtient deux étoiles au Guide Michelin pour son restaurant Pavillon Ledoyen à Paris en 1995. Lire la suite
  • Sacha GENOT : Délégué général du collectif Performance regroupant plus de 200 entreprises de PME et Grands comptes qui se sont fixées pour objectif de promouvoir la qualité de vie au travail comme vecteur de performance économique. Lire la suite
  • Bernard DE LA VILLARDIERE : Journaliste redacteur en chef et presentateur sur M6. Lire la suite
  • Pascal PICQ : Paléoanthropologue, maître de conférences du Collège de France. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles scientifiques autour de la question "Qu'est-ce que l'humain ?" Lire la suite

 

L'animateur

 Stéphane GOYARD : coach en communication et conférencier. Lire la suite

L'organisateur décline toute responsabilité en cas d'absence d'un intervenant.